Aller au contenu

Bivouac en hiver

La montagne offre des possibilités incroyables en termes d’expériences de pleine nature aussi bien en été qu’en hiver. Inutile de faire des milliers de kilomètres vers le grand nord pour découvrir des panoramas à couper le souffle et une sensation d’être seul au monde. Il suffit parfois d’aller poser la tente sur l’une des pentes du massif voisin pour vivre une aventure unique lors d’un bivouac en hiver. 

levé de soleil après un bivouac en hiver

Comment accéder aux spots de bivouac les plus fabuleux en hiver ? 

Quand on voit les montagnes enneigées de loin il est vrai qu’on se demande comment accéder à ces sommets glacés. Pour traverser les massifs montagneux en hiver il y a deux moyens de locomotion adaptés : le ski de randonnée et la raquette à neige. Ces deux moyens permettent de faire la trace dans la neige profonde sans s’épuiser et avec une vitesse d’avance rapide. Le ski de randonnée aura l’avantage d’une redescente en seulement quelques minutes en mode ski alpin alors que la raquette à neige permet de passer plus facilement dans les sous-bois mais avec une vitesse plus faible. 

spots de bivouac hivernal

Comment bivouaquer en hiver dans la neige ? 

Le plus confortable et le plus pratique pour bivouaquer en hiver est sans conteste la tente 4 saisons. Cette tente à double toit offre une résistante maximale aux conditions extrêmes et son tapis de sol remonte généreusement sur les côtés pour éviter que la neige ne passe à l’intérieur. Certaines sont dotées d’une toile à pourrir qui évite à la neige poudreuse de s’infiltrer entre les deux toits par grand vent. Cette toile à pourrir peut cependant entrainer de la condensation à l’intérieur de la tente. En cas de tempête on peut aussi se protéger de la neige poudreuse en remblayant à l’extérieur avec de la neige fraiche. Pour un confort thermique au top il est possible de poser la tente sur une couverture de survie, voire mieux, sur un carré d’isolant multicouches ultra léger en aluminium qui viendra faire une véritable barrière entre le sol et la neige. Ajoutons à cela un matelas de qualité et surtout un duvet grand froid et le bivouac sera couronné de succès. 

Astuce : pour dormir en hiver par température très négative conservez avec vous dans votre duvet tout ce qui doit rester hors gel comme une gourde d’eau par exemple. 

Vous pouvez également bivouaquer sous un tarp, dans un igloo ou même dans un trou à neige mais ces solutions sont soit plus fastidieuses soit bien plus rustiques. 

Comment transporter son matériel de bivouac en hiver ? 

Si vous partez pour une petite nuit, un sac à dos de 50 – 60 litres par personne suffira pour transporter la tente et le matériel de bivouac. Pour de plus longues expéditions il devient intéressant de transférer le poids dans une pulka, sorte de grande luge, qu’on tracte soit à ski soit en raquette grâce à un harnais ergonomique. Si vous optez pour la pulka il faudra porter une attention particulière au type de terrain rencontré. S’il s’agit uniquement de grandes plaines, un harnais classique avec corde suffira par contre si vous vous aventurez sur des terrains escarpés il faut prévoir un harnais avec double guide de traction rigide pour que la pulka reste bien calée dans l’axe derrière et ne vous entraine pas dans sa course. 

pulka en hiver

Comment faire du feu et réchauffer ses plats ? 

Vous pouvez bien évidemment faire du feu avec du bois mort, mais quand il y a plusieurs mètres de neige, il devient vite compliqué d’en trouver. Et même une fois allumé, le feu dans la neige est assez complexe à gérer car il fait fondre la neige environnante, s’enfonce dans le sol et fini par s’éteindre. Il faut alors prévoir un support métallique à placer sous le foyer pour éviter ce phénomène.  

faire du feu dans la neige

Le plus simple reste quand même le réchaud à gaz. Mais attention, si en été n’importe quelle cartouche de gaz peut faire l’affaire, il n’en va pas de même quand le thermomètre descend en dessous de 0. En effet le mélange classique Butane gèle en dessous de 0. Pour un bivouac en hiver il faut passer sur une cartouche de gaz contenant de l’isobutane qui lui gèle en dessous de -11,7°c. Pour descendre encore plus bas il faut alors carrément changer de carburant et passer sur des réchauds à essence. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.